La science au service du bien-être collectif

La science au service du bien-être collectif

Il y a une époque où la science était la création d’individus réfléchis qui développaient des théories ou créaient des expériences pouvant être faites sur une table et finissable en quelques jours ou semaines. Mais depuis, cette époque est finie. La science moderne met en oeuvre de grandes équipes mondiales dont les travaux s’étalent sur plusieurs années, voire plusieurs dizaines d’années. Toutefois, le temps qui est nécessaire pour qu’une avancée scientifique trouve des affectations diminue, au point que la technologie et la science sont en mesure de changer le monde au point de le rendre complètement méconnaissable en l’espace de seulement une génération. Dans ce monde régit par la technologie et la science, la dimension de l’éthique des progrès scientifiques est sur le devant de la scène, et les questions en termes de gouvernances scientifique devient primordial.

Grâce aux progrès scientifiques le monde à beaucoup changé et progressé, les Hommes ont dans leurs ensemble appliqué au service du bien les avancées et les connaissances apportés par la science. Aujourd’hui, c’est impossible de s’imaginer dans un monde où la médecine moderne, l’électricité, les transports ou les télécommunications n’existent pas. Toutefois, certaines avancées scientifiques sont accompagnés de manière fréquente de questions éthiques. Prenons pour exemple le climat, nous produisons de nos jours la plus grandes parties de notre énergie avec la combustion. Cependant, cela implique d’utiliser des énergies fossiles qui émettent des gazs à effet de serres, ce qui n’est ni bon pour le climat ni durable. Alors, de quels mécanismes dispose t-on pour mettre en oeuvre d’autres solutions moins polluante ? qui comportent un nucléaire plus propre ou les énergies renouvelables.

Récemment, le CERN s’est vue attribuer le “statut d’observateur” auprès de l’Organisation des Nations-Unies, le Secrétaire général de l’ONU a également créé un Comité consultatif scientifique qui compte en son sein un membre du CERN. Aujourd’hui, beaucoup de gouvernements nationaux, de même pour la Commission Européenne, incorporent dans leurs armatures de gouvernance un attribut qui à pour but de fournir des conseils pertinents en terme de science. Ces initiatives sont d’une importance capitale, puisqu’elles offrent à la société des outils qui lui sont nécessaires afin de veiller à la bonne continuité des avancées en matière de science.

La compréhension du monde qui nous entoure est donc crucial pour l’évolution de l’espèce humaine, la science est un outil qui permet de développer par la suite des technologies qui aident les Hommes à vivrent dans de meilleurs conditions physiques et morales. Néanmoins, il est important de garder un oeil sur ces avancées et de la manière dont les Hommes les utilisent. Les dérivent qui peuvent en résulter sont néfaste pour l’humanité et peuvent l’entraîner à sa perte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *